61ème session de la Commission de la Condition de la Femme (CSW61)

Du 13/03/2017 jusqu'a 24/03/2017

« Autonomisation économique des femmes dans un monde du travail en pleine évolution »

La soixante et unième session de la Commission de la condition de la femme aura lieu au siège des Nations Unies à New York du 13 au 24 mars 2017. La Commission de la condition de la femme (CSW), une commission technique du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC), est un organe de décision politique mondial consacré exclusivement à la promotion de l’égalité des sexes et à l’autonomisation des femmes.

CSW61

La soixante et unième session de la Commission abordera le thème prioritaire suivant : « Autonomisation économique des femmes dans un monde du travail en pleine évolution ». En outre, elle évaluera les progrès accomplis dans la mise en œuvre des conclusions auxquelles est parvenue la cinquante-huitième session (2014), à propos des « Difficultés rencontrées et résultats obtenus dans la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement en faveur des femmes et des filles ».

Participation des ONG

La participation active des Organisations non gouvernementales (ONG) est un élément critique des travaux de la Commission de la condition de la femme (CSW). Les ONG ont exercé une influence sur le cadre politique mondial actuel relatif à l’autonomisation des femmes et à l’égalité des sexes : la Déclaration et le Programme d’action de Beijing. Elles continuent à jouer un rôle important en plaçant les dirigeants internationaux et nationaux devant leurs responsabilités, conformément aux engagements qu’ils ont pris dans le Programme d’action de Beijing.

Evénements parallèles

Les événements ou les activités parallèles organisées en dehors du programme officiel de la session sont une opportunité pour les Etats Membres, les organes des Nations Unies et les ONG de débattre des thèmes de la Commission et d’aborder d’autres questions d’importance en relation avec l’égalité entre les sexes.

Cette année, Dianova est impliqué dans l’organisation de cinq événements parallèles :

16 mars

Violence, crises, problèmes et maladies non transmissibles (MNT): répercussions sur la santé et le bien-être des femmes et des enfants.

18 mars

L’autonomisation par l’éducation: Participation des femmes aux processus décisionnels et à la vie économique

21 mars

Lutter contre la xénophobie: contribution sociale et économique des femmes migrantes

22 mars

Défis et opportunités pour les femmes migrantes

23 mars

Innovations en éducation, technologie et santé mentale pour l’autonomisation économique et sociale