Réunion de la société civile à l’UNESCO

La Conférence Internationale des ONG en relation avec l’UNESCO a abordé les défis de la révolution numérique pour les ONG

NGO UNESCO Liaison committee logoDepuis sa création, l’UNESCO collabore avec des ONG, devenues autant de partenaires clés dans la réalisation des activités et des programmes de l’organisation internationale. A l’heure actuelle, l’UNESCO a tissé un réseau de coopération avec plus de 400 ONG dans le monde, lesquelles sont spécialisées dans les domaines de l’éducation, de la science, de la culture, de la communication, de la jeunesse et de l’information. Dianova International est l’une d’elles.

Le Comité de liaison ONG-UNESCO est une plateforme d’ONG visant à articuler la collaboration avec l’UNESCO. Le comité représente les intérêts des organisations de la société civile, organise des forums et des journées officielles au sein de l’UNESCO, travaille à garantir le bon fonctionnement des relations entre l’organisation internationale et les ONG, ou encore, favorise les échanges d’expérience entre les différents acteurs de la société civile.

Le comité et les ONG en relations avec l’UNESCO se sont réunis à Paris du 12 au 14 décembre dernier. Sous le titre “Les défis de la révolution numérique pour les ONG”, la rencontre a rassemblé les représentants d’une centaine d’ONG, incluant ceux de Dianova International, qui ont abordé l’importance de l’accès à l’information par les nouvelles technologies, l’impact de la révolution numérique sur l’expression de la diversité culturelle, les implications éthiques et en termes de liberté d’expression, ainsi que les possibilités de promouvoir l’apprentissage en ligne.

NGO International ConferenceAu plan interne, la plateforme a organisé des élections afin de choisir un-e nouveau-elle président-e et de nommer un nouveau comité exécutif pour le mandat de ces deux prochaines années. De plus, les participants ont procédé au bilan du travail effectué au cours des deux dernières années. Dans ce bilan, il faut notamment souligner l’organisation de trois forums internationaux abordant des thèmes tels que le rôle des femmes dans la lutte contre la pauvreté, la réconciliation des cultures et la paix.

Enfin, tout au long des trois journées de réunion, un plan de travail pour la période 2017-2018 a été conçu et le Comité a explicité la position qui est la sienne vis-à-vis du programme et du budget de l’UNESCO pour la période 2018-2021. La prochaine Conférence Internationale des ONG ayant des relations officielles avec l’UNESCO aura lieu en 2018.